Haïti-infos
  • S'inscrire

Programme National de réhabilitation et de valorisation des lacs collinaires lancé par la Congrégation Les Petits Frères et les Petites Sœurs de l’Incarnation sous le leadership du Révérend-Frère Armand Francklin

Haïti de par sa position géographique est en proie à des phénomènes climatiques très sévères tels que : les inondations, les sècheresses etc. Certaines régions du pays souffrent régulièrement en termes de ressources en eau disponibles surtout dans les périodes sèches. Pourtant selon les données disponibles Haïti a un potentiel de 40 milliards de m3 d’eau par an. Pour remédier à ce problème qui sévit dans le pays, construire des lacs ou retenues collinaires devient une nécessité. C’est dans ce contexte que  la congrégation des Petits Frères et les Petites Sœurs de l’Incarnation (PFI/PSI) a initié en 2008 le Programme National de Lacs Collinaires. Ce programme qui a été réalisé entre 2008 et 2012, a été financé par le trésor public à partir d’un protocole d’accord signé entre la congrégation des Petits Frères et Petites Sœurs  de l’Incarnation (PFI/PSI) et le Gouvernement haïtien. Durant cette période plus de 100 lacs collinaires ont été construits, ce qui fait un total de 190 lacs collinaires construits dans tout le pays par la congrégation. Actuellement le pays compte 226 lacs qui emmagasinent un total d’environ 10 000 000 m3 d’eau.

En effet, ces lacs collinaires ou lacs artificiels ont été construits suivant des objectifs bien définis. Protection contre les crues et contre la dégradation des infrastructures situées en aval, dissémination des points d’eau dans le paysage, amélioration de l’environnement, développement et amélioration des activités agricoles, etc. Les lacs collinaires bien construits et bien gérés offrent un ensemble d’alternatives de développement avec l’apport de l’eau et sont donc des ouvrages multifonctionnels.

Malgré l’importance capitale de ces lacs collinaires qui ont été  conçus comme une réponse aux problèmes d’approvisionnement en eau pour les usages productifs et domestiques dans des zones sèches ou présentant une saison sèche marquée comme le Plateau Central, le Nord-Ouest, etc. ces derniers ont été sous utilisés. De ce fait relancer les activités dans et autour de ces points d’eau s’avère nécessaire.

De plus, actuellement Haïti est en train de faire face à un fléau mondial qui n’est autre que le Coronavirus ou COVID-19, ce virus est entrain de causer une catastrophe sanitaire dans le pays, mais si rien n’est fait, une catastrophe plus grande s’annonce à l’horizon, c’est une catastrophe alimentaire. Cette catastrophe alimentaire est d’autant plus prévisible que le phénomène de changement climatique frappe le pays de plein fouet. Le changement climatique est désormais reconnu comme l’un des plus grands défis du monde, et le premier secteur à subir les conséquences du changement climatique c’est l’agriculture qui va devoir s’adapter à ce nouveau contexte. Conscient de ce problème la congrégation des Petits Frères et Petites Sœurs  de l’Incarnation (PFI/PSI) pense à mettre sur pied ce Programme National de réhabilitation et de valorisation des Lacs collinaires afin d’apporter un élément de solution à la crise alimentaire qui s’annonce dans le pays. Ce programme vise à réhabiliter et valoriser les lacs collinaires qui ont été déjà construits dans les différentes zones du pays et également construire d’autres lacs si la nécessité s’impose.

Impacts du programme

Un tel programme aura comme impact positif  l’augmentation de la production nationale, qui depuis un certain temps se trouve dans une situation précaire.

Ce programme aura également comme  résultats :

Ø  Création d’emplois (surtout en milieu rural) et des revenus substantiels  à travers la production/commercialisation de légumes,  poissons, et autres produits.

Ø  Amélioration du couvert végétal et bonification du paysage naturel.

Ø  Écotourisme, récréation et source additionnelle de revenus pour les bénéficiaires locaux.

Ø  La protection de l’environnement, car les lacs collinaires constituent des structures directes de conservation de sols et des eaux, des barrières physiques pour le contrôle des inondations, et moyens d’approvisionnement continu des réserves d’eau souterraines.

Appuis permettant de réaliser le programme.

Un tel programme ne saurait se réaliser par  la Congrégation des Petits Frères et Petites Sœurs  de l’Incarnation (PFI/PSI) seule. Les autorités gouvernementales et les partenaires de développement auront un grand rôle à jouer pour la poursuite d’un tel programme de si grande envergure.

La PROMODEV encourage le renforcement et la valorisation d’une telle initiative qui pourra contribuer à la sécurité alimentaire en Haïti

Abonnez-vous à notre NEWSLETTER

Agenda

Annonces

Abonnement à Spore Magazine de la CTA

Annonce Emission Allo Agro

Annonce Prochain Briefing

Actualités



                                            

 MARNDR            Cafan     Radio Lumière    

 

S5 Box

Connexion  \/ 
x
ou
S'inscrire  \/ 
x

ou