Haïti-infos
  • S'inscrire

Haïti et les prévisions pour la saison cyclonique 2017, quelles sont les stratégies de contingences ?

La prévision saisonnière consiste à anticiper la moyenne des paramètres météorologiques (température, précipitations,) pour les 4 à 6 mois à venir à l’échelle d’une zone comme le bassin de l’Atlantique Nord ou dans  la région de la Caraïbe dans laquelle se trouve Haïti.

Il ne s’agit pas de prévisions classiques limitées à 7 jours décrivant en détail les situations météorologiques : le type de température minimale et maximale ainsi que la force et la direction du vent.

La prévision exprime le scénario le plus probable parmi trois scénarios prédéfinis : proche, en-dessous, ou en-dessus de la moyenne. Ce qui donne pour la température : « chaud, normal ou froid » et pour les précipitations : « humide, normal ou sec ». On cherchera à déterminer si l’été de  la saison cyclonique 2017 sera en moyenne chaud et sec ou froid et humide dans le bassin de la Caraïbe.

Pour effectuer ces tendances, on utilise des modèles planétaires. Mais ceux-ci reproduisent en plus le comportement d’autres milieux en forte interaction avec l’atmosphère, comme l’océan. La structure océanique varie beaucoup moins vite que celle de l’atmosphère. La part de prévisibilité atmosphérique à l’échelle saisonnière provient justement de ce qu’on retrouve,  dans l’atmosphère, une part de la variation lente océanique. On peut retrouver alors dans l’atmosphère des conditions qui vont privilégier par exemple un passage très au nord des perturbations atlantiques ou qui vont modifier radicalement les zones soumises à de fortes pluies ou encore qui vont générer de fortes chaleurs et sécheresses.

Les performances des prévisions saisonnières sont très variables : selon le lieu, la saison et le paramètre météorologique concerné.

Le nombre moyen de cyclones dans l'Atlantique nord par saison (1981 à 2010) est 12,1 tempêtes tropicales et 6,4 ouragans, dont 2,7 ouragans majeurs (atteignant au moins la catégorie 3 sur l'échelle de Saffir-Simpson). L'énergie cumulative des cyclones tropicaux (ACE) est de 96,1 annuellement durant la même période.

Les prévisions d'activité des ouragans sont émises avant chaque saison par des experts comme Philip J. Klotzbach, William M. Gray et leurs associés de l'Université d'État du Colorado (CSU), par le National Weather Service de la NOAA, le Met Office et d'autres services spécialisés. Une saison est définie comme supérieure à la normale, près de la normale ou au-dessous de la normale par la combinaison du nombre de tempêtes nommées, le nombre ayant atteint la force d'ouragan, le nombre d'ouragans majeurs et l'indice de l'ACE.

La saison cyclonique 2017 dans l'océan Atlantique nord devait s'étendre officiellement du 1er juin au 30 novembre 2017 selon la définition de l'Organisation météorologique mondiale.

La liste des noms utilisée pour nommer les tempêtes et les ouragans pour 2017 sera la même que celle de la saison cyclonique 2011 sauf pour Irène qui a été retiré et sera remplacé par Irma en 2017. Les noms utilisés en 2017 ensuite retirés, si c'est le cas, seront annoncés lors du printemps 2018 lors de la réunion de l'Organisation météorologique mondiale.

Le liste retenue pour l’année 2017 est la suivante: Arlène - Bret - Cindy - Don - Emily - Franklin - Gert - Harvey - Irma - José - Katia - Lee - Maria - Nate - Ophélia - Philippe - Rina - Sean - Tammy - Vince – Whitney.

De temps en temps des oragans peuvent se former en dehors de ces mois, comme cela s'est produit la saison dernière avec l'ouragan Alex en janvier et la tempête tropicale Bonnie fin mai.  Ainsi, la tempête Arlène a été particulièrement précoce par rapport à la saison cyclonique 2017. Elle s’est produite à l'ouest des Açores en date du Mardi 25 Avril de cette année.

Selon, les prévisions du mois d’Avril 2017, on pourra avoir  une saison cyclonique en dessous de la moyenne (1950 à 2012) et une probabilité de connaître des conditions El Niño en cours de saison, combinées à une phase négative de l’AMO (Oscillation Atlantique Multidécennale). En effet, l’Atlantique tropical est anormalement froid depuis ces derniers mois et l’Atlantique Nord est relativement froid, ce qui indique potentiellement une phase négative de l’AMO.

 En fait, la saison cyclonique sur l'Atlantique en 2017 sera moins active que l'an dernier, avec un nombre de 12 tempêtes nommées, six ouragans et deux ouragans majeurs. Un ouragan majeur signifie de catégories 3 ou plus forte sur l'échelle Saffir-Simpson.

 El Niño pourrait revenir un jour au cours de la saison des ouragans 2017, mais il y a encore beaucoup d'incertitudes. Ce réchauffement périodique des eaux équatoriales centrales et orientales de l'Océan Pacifique a tendance à produire des zones de fort cisaillement du vent (variation de la vitesse du vent avec l'altitude) et l'affaissement de l'air dans certaines parties du bassin de l'Atlantique hostile au développement ou de l'entretien des cyclones tropicaux. NOAA a mis les chances de développement d'El Niño à 50 pour cent au cours de la période août-décembre, selon sa dernière mise à jour.

 Du point de vue du climat, Haïti se trouve dans la zone subtropicale inférieure.  Elle bénéficie de ce  fait d’une moyenne de températures relativement chaudes.  Mais aussi, elle se retrouve dans la zone des turbulences cycloniques annuelles.  D’une manière générale, quelle que soit l’année, Haïti a toujours été frappée par le passage de cyclones dans le bassin des Caraïbes. Cela s’est produit soit directement quand les vents se sont dirigés sur une partie comme ce fut le plus souvent le cas pour la côte Sud en particulier, soit sur la totalité du pays lors des cycloneHazel en 1954, Flora en 1963, du cyclone David en aout 1979,  Jeanne en 2004,  Ana, Ike en 2008 Sandy 2012, Mathew 2016, etc.  Autrement dit la question annuelle qui s’est toujours posée a concerné non pas la possibilité mais l’intensité des impacts à attendre du passage des cyclones sur Haïti dans le bassin des Caraïbes. C’est pourquoi la PROMODEV (Promotion pour le Développement) recommande aux citoyens haïtiens, aux membres de la Société Civile et au Gouvernement de la République de se mobiliser et de se préparer à répondre efficacement aux éventuelles alertes émises par les autorités établies. En effet, le pré positionnement des articles alimentaires et non alimentaires, l’eau, des kits de construction, pour ne citer que ces éléments afin de faire face à n’importe quel aléa climatique qui pourrait frapper le territoire national surtout au cours de la saison cyclonique 2017. Les zones difficiles d’accès, les iles du pays sont des zones à attention spéciale. En outre, une attention particulière doit être accordée aux collectivités territoriales et aux agriculteurs qui sont toujours les premières grandes victimes d’une catastrophe naturelle. Il est temps de les considérer comme des victimes et de les intégrer dans la mise à jour du plan de contingence et dans tout le processus de préparation et de mitigation. Ce qui pourra contribuer au renforcement des capacités organisationnelles et à de meilleurs résultats dans la gestion des risques et des désastres en Haïti. Les leaders communautaires, les jeunes et  les médias ont un grand rôle à jouer dans la vaste campagne de sensibilisation et d’éducation sur les risques réels d’une zone donnée et sur les dispositions à prendre en vue de protéger la population. 

Enfin, il est demandé au Gouvernement de la République de prioriser les risques comme un axe transversal dans ses grandes lignes politiques d’intervention afin de renforcer le système d’alerte précoce et dans le but de contribuer au renforcement institutionnel de la Protection Civile  et de l’Unité Hydrométéorologique en Haïti.

Préparons-nous davantage afin de faire face à la saison cyclonique 2017 !

An n kole zepòl pou nou ka sove lavi ak byen nou yo !

 

Talot BERTRAND, Ing-Agr.

Spécialiste en Education Relative à l’Environnement

Secrétaire Général de la PROMODEV

Phones : (509) 2230-9998 ou 2817-9998 (Bureau) / (509) 3733-5953 (Cellulaire)

Skype : bertrand.talot

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Website : www.promodev.ht  

 

Abonnez-vous à notre NEWSLETTER

Agenda

Annonces

Abonnement à Spore Magazine de la CTA

Annonce Emission Allo Agro

Annonce Prochain Briefing

Actualités

Discours du Coordonnateur des Jeunes de la PROMODEV

                        

   
Agr. Hallen-by Guitemberg LAMARQUE
                                            

 MARNDR            Cafan     Radio Lumière    

 

S5 Box

Connexion  \/ 
x
ou
S'inscrire  \/ 
x

ou